Le combat doit continuer.


Dimanche 7 mai, la démocratie a donc échappé à la catastrophe d’une présidence de Marine Le Pen. La Licra, qui avait appelé clairement, dérogeant, en raison du danger, à son apolitisme de principe, à refuser le vote d’extrême-droite, à rejeter également l’abstention ou le vote blanc qui auraient représenté un risque inacceptable, et à voter Emmanuel Macron, ne peut que célébrer cette élection. 

Néanmoins il ne faut pas se cacher que plus de 11 millions d’électeurs ont choisi l’extrême-droite, ce qui est extraordinairement inquiétant pour notre pays et pour les valeurs que la Licra cherche à promouvoir. 

La catastrophe est provisoirement écartée, mais le danger demeure et plus que jamais le combat doit continuer.         

Nathalie Kleinhans                                    

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :